Familles en guerre

1er mai 2020

Comme chaque semaine, notre bibliothécaire Adèle a fouillé dans tout le net (oui oui c’est vrai !) pour trouver les meilleures ressources en français accessibles depuis l’Australie, le plus souvent gratuites, afin de procurer un peu de culture française à savourer depuis votre chez vous.

Cette semaine sur la toile, on prend du temps pour soi et on se choisit un roman français sorti tout récemment grâce à Culturethèque, qui met gratuitement en ligne des milliers de ressources pour les utilisateurs des Instituts Français et Alliances Françaises de par le monde. En plus, jusqu’au 30 mai 2020, Culturethèque est accessible à tout le monde ! Que de bonnes nouvelles dites-donc.

Alors à vos tablettes, un petit plaid, une tasse de thé et c'est parti pour un moment de lecture agréable à la maison !  

Le pays des autres de Leila Slimani 

Editions Gallimard, 2020

En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s'éprend d'Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l'armée française. Après la Libération, le couple s'installe au Maroc à Meknès, ville de garnison et de colons. Tandis qu'Amine tente de mettre en valeur un domaine constitué de terres rocailleuses et ingrates, Mathilde se sent vite étouffée par le climat rigoriste du Maroc. Seule et isolée à la ferme avec ses deux enfants, elle souffre de la méfiance qu'elle inspire en tant qu'étrangère et du manque d'argent. Le travail acharné du couple portera-t-il ses fruits ? Les dix années que couvre le roman sont aussi celles d'une montée inéluctable des tensions et des violences qui aboutiront en 1956 à l'indépendance de l'ancien protectorat. Tous les personnages de ce roman vivent dans "le pays des autres" : les colons comme les indigènes, les soldats comme les paysans ou les exilés. Les femmes, surtout, vivent dans le pays des hommes et doivent sans cesse lutter pour leur émancipation. Après deux romans au style clinique et acéré, Leïla Slimani, dans cette grande fresque, fait revivre une époque et ses acteurs avec humanité, justesse, et un sens très subtil de la narration.

Ce roman évoque la guerre mais surtout l’après-guerre et la quête d’indépendance du Maroc. Il nous tarde de lire la suite de la saga.
 

Papa, de Regis Jauffret 

Le Seuil, 2020

19 septembre 2018, j'aperçois dans un documentaire sur la police de Vichy mon père sortant menotté entre deux gestapistes de l'immeuble marseillais où j'ai passé toute mon enfance. Ils semblent joyeux alors que le visage de mon père exprime la terreur. D'après le commentaire, ces images ont été tournées en 1943. Non seulement mon père n'a de sa vie parlé de cet incident mais je n'ai jamais entendu dire par personne qu'il avait eu affaire à l'occupant. Moi, le conteur, le raconteur, l'inventeur de destinées, il me semble soudain avoir été conçu par un personnage de roman. Lauréat du prix Femina et du prix Goncourt de la nouvelle, Régis Jauffret est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages.

Régis Jauffret a quitté ses Microfictions pour parler de sa propre histoire, et il a bien fait !


Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre 

Albin Michel, 2019

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu'elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d'une période sans équivalent dans l'histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches... Et quelques hommes de bonne volonté. Il fallait toute la verve et la générosité d'un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d'un peuple broyé par les circonstances. Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique... Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet." Un nouveau coup de Lemaitre" Le Figaro Littéraire.

Si vous avez lu les deux précédents romans de la sage, Au revoir là-haut (l’après 14-18), Couleurs de l’incendie (la crise de 1929), vous aimerez certainement ce douloureux chapitre consacré à 39-45.

Chanson bretonne suivi de L'enfant et la guerre, de J.M.G. Le Clézio

Editions Gallimard - 2020

"Pour rien au monde nous n'aurions manqué cette fête de l'été. Parfois les orages d'août y mettaient fin vers le soir. Les champs alentour avaient été fauchés et la chaleur de la paille nous enivrait, nous transportait. Nous courions avec les gosses dans les chaumes piquants, pour faire lever des nuages de moustiques. Les 2 CV des bonnes soeurs roulaient à travers champs. Les groupes d'hommes se réunissaient pour regarder les concours de lutte bretonne, ou les jeux de palets. Il y avait de la musique de fanfare sans haut-parleurs, que perçaient les sons aigres des binious et des bombardes." À travers ces "chansons", J.M.G. Le Clézio propose un voyage dans la Bretagne de son enfance, qui se prolonge jusque dans l'arrière-pays niçois. Sans aucune nostalgie, il rend compte de la magie ancienne dont il fut le témoin, en dépit des fracas de la guerre toute proche, par les mots empruntés à la langue bretonne et les motifs d'une nature magnifique. Le texte est bercé par une douceur pastorale qui fait vibrer les images des moissons en été, la chaleur des fêtes au petit village de Sainte-Marine ou la beauté d 'un champ de blé face à l'océan. .

Si vous aimez la poésie de Le Clézio, sa façon de nous emmener avec lui en voyage, vous ne serez pas déçus.

Le Dernier juif d'Europe, de Joann Sfar

Albin Michel, 2020

« Je ne me doutais pas que l'histoire de mon père me mènerait à faire équipe avec Ionas, un vampire centenaire et amoureux, Rebecka, sa copine psy divorcée d'un fantôme, et une rabbine. Mais quand c'est arrivé, j'ai trouvé ça normal. Presque. Ces pages racontent aussi comment mon père a tenté de ne plus être juif, et comment, avec tout ce que l'on me mettait sur le dos, j'ai eu le sentiment d'être le dernier juif d'Europe. »J oann Sfar ressuscite le fantastique et l'humour désespérés de Kafka ou de Malamud dans cette fable où les monstres offrent un miroir hyperréaliste à la singerie moderne.

Joann Sfar a son univers bien à lui, poétique, lyrique et fantastique, et c'est ce aue nous aimons beaucoup chez lui. Rappelez-vous son biopic sur Gainsbourg par exemple. Voilà en tout cas une façon originale de traiter un lourd sujet tel que celui-ci.


Bonne lecture et à la semaine prochaine ! 

Adèle



You may also like...

EnsembleEnLigne

EnsembleEnLigne

Supporting your French learning from home

TV5MONDE, The best of French TV available online

TV5MONDE, The best of French TV available online

Melbourne Salon: Unravelling the cancer puzzle

Melbourne Salon: Unravelling the cancer puzzle

Thursday 5 Nov 2020, 7pm

Term 4 Express B Courses

Term 4 Express B Courses

5 week courses
From 9 Nov - 10 Dec


Thanks for sharing! / Merci pour le partage!

Instagram

St Kilda branch
(currently closed for remainder of 2020):

51 Grey Street, St Kilda
VIC, Australia, 3182
Tel : 03 9525 3463
E-mail: info@afmelbourne.com.au

☎ Our phone lines are open:
Monday to Thursday: 9am-6:30pm
Friday: 9am-4:30pm
Saturday:9am-3pm

City branch
(currently closed for remainder of 2020)
:

Level 13, 55 Swanston St, Melbourne
VIC, Australia, 3000
Tel : 03 9525 3463
E-mail: info@afmelbourne.com.au

☎ Our phone lines are open:
Monday to Thursday: 9am-6:30pm
Friday: 9am-4:30pm
Saturday:9am-3pm