Rencontre avec Sophie Maurin

Auteur, compositeur et interprète française.

Read in English   |    Book now! 
Jeune musicienne originaire du Var, Sophie Maurin sera parmi nous le mardi 18 octobre prochain. Une occasion en or de découvrir cette artiste hors du commun, Coup de cœur de l'Académie Charles-Cros 2013, Prix Premières Francos Adami 2013, Lauréate du FAIR 2014 et sélectionnée pour le Prix du 1er album France Inter / Télérama.

Quel est ton parcours en quelques mots ?

Je suis architecte de formation mais j’ai finalement peu pratiqué car la musique m’a vite rattrapée ! J’avais une formation de pianiste classique et je me produisais déjà en concert pendant mes études. L’architecture m’a apporté une multitude de connaissances sur des disciplines telles que la photographie, l’anthropologie ou la sociologie, tant de matières qui ont nourri mon écriture. J’ai finalement sorti mon premier album en mai 2013.

J’ai ensuite réalisé une tournée comprenant une centaine de dates dans toute la France. J’ai aussi voyagé en Asie et en Amérique du Sud où j’ai fait la tournée des Alliances Françaises et des Instituts Français locaux. 

Je vis entre Paris et Melbourne depuis septembre dernier et je prépare un 2ème album. Je travaille surtout en France pour la réalisation de cet album car j’ai encore passé peu de temps en Australie. Je suis en train de terminer la phase d’écriture.

Quel sera justement l’univers du second album ?

On peut dire que mon premier album était très acoustique tandis que le second sera un peu plus électronique. Il sera d’autre part très lié à la géographie, car j’ai écrit la moitié des chansons à l’étranger. En Colombie, au Panama, au Vietnam, au Laos, en Chine ou encore au Japon. J’ai aussi été beaucoup inspirée par le fait de vivre entre deux villes. L’éloignement et le dépaysement me parlent beaucoup et les titres de mes chansons le reflètent bien, comme par exemple « longitude », « Quatre routes » ou « Magellan ».

J’écris surtout en Français, y compris pour le second album, car je suis très exigeante au sujet de mes textes. Je n’ose pas encore écrire en anglais pour le moment, mis à part quelques bribes ici et là !

As-tu des influences ? Si oui, lesquelles ?

Je suis très influencée par les musiciens classiques, tels que Satie, Debussy ou encore Chopin. J’ai d’ailleurs retravaillé une œuvre peu connue de Satie appelée « Le Picadilly » et qui ressemble à un ragtime ! Cette chanson, devenue « White Phosphorus », figure sur mon premier album. Parmi les artistes plus contemporains j’aime beaucoup Paulo Conte, The Beatles ou encore Enio Morricone.

Je m’inspire aussi beaucoup des écrivains et des poètes pour créer des chansons. J’ai notamment repris des poèmes de Gherasim Luca et de Jacques Prévert et j’ai créé une « chanson sans A » en l’honneur du roman de George Perec, « La disparition », écrit sans E !

Avec quels artistes as-tu collaboré ou aimerais-tu collaborer ?

Pour ma chanson Far Away, en partie écrite en anglais, j’avais envie de réaliser un duo vocal et pianistique avec un musicien anglo-saxon. J’ai approché Jamie Cullum qui me semblait être le partenaire idéal pour ce duo et il a accepté ! A la suite de notre duo je l’ai accompagné en première partie de ses concerts en France. Il m’a même invitée sur ses propres sets pour jouer notre duo, ce que j’ai trouvé très classe de sa part.

Pour la suite, mon rêve ultime serait de travailler avec Paul McCartney !

Que nous prépares-tu de spécial pour ton premier concert en Australie ?

Pour mon concert à l’Alliance Française de Melbourne, je serai en solo pour la première fois c’est pourquoi je jouerai au clavier et sur ordinateur afin de créer d’autres sons, de trouver d’autres façons de me produire. Faire un piano / voix ce serait bien trop ennuyeux à mon goût ! Je vais proposer des chansons du nouvel album mais aussi revisiter d’anciennes chansons.

Quels sont tes autres projets ou envies ?

En dehors de la préparation de mon album je travaille pour le cinéma et je mène des ateliers d’écriture avec des écoliers parisiens. J’aime beaucoup ce type d’exercice que j’entends bien poursuivre ici aussi !

J’aimerais beaucoup faire une tournée en Australie - voire même en Océanie - comme je l’avais fait sur d’autres continents pour mon premier album.


Sophie Maurin jouera en concert à l’Alliance Française de Melbourne mardi 18 octobre.

Plus d’informations ici :

 

Book now!


Propos recueillis par Adèle Bouet.


You may also like...

The flora of the Paris basin

The flora of the Paris basin

18 July to 15 August 2018
An exhibition by Guillaume Tcherquez
Eildon Gallery, Alliance Française de Melbourne

At the heart of May '68

At the heart of May '68

22 August to 12 September 2018
An exhibition by Philippe Gras
Fifty years on, we look back at the events that shook France to its core during the uprising of May 1968 in Paris.

Jazzy Jeudi - La Nuit Blanche

Jazzy Jeudi - La Nuit Blanche

Thu 13 September
Following on from their success playing at this year’s Fête de la Musique, La Nuit Blanche return to the Alliance Française for a night of chanson française.

Vin & Fromage

Vin & Fromage

Each term on Tuesday, from 6.30pm to 8.00pm
(except School & Public Holidays)


Thanks for sharing! / Merci pour le partage!

Instagram

St Kilda branch:
51 Grey Street, ST KILDA
VICTORIA 3182 AUSTRALIA
Tel : 03 9525 3463
E-mail: info@afmelbourne.com.au

St Kilda branch opening hours:
Mon - Fri: 9am to 7pm
Sat: 9am to 6pm

City branch:
Level 13, 55 Swanston St, Melbourne
VIC, Australia, 3000
Tel : 03 9525 3463
E-mail: info@afmelbourne.com.au

City branch opening hours:
Mon - Thurs 9am to 1pm & 2pm to 6.30pm
Fri - Sat: 9am to 12pm & 1pm to 6pm