Melbourne is So "chou!“


Read in English   |  
L’Australie fascine les Français. Ce pays continent aux paysages et cultures multiples voit locaux et expatriés se mélanger tout en cotoyant des backpackers venus du monde entier. On s'imagine surfer près des plages de la Gold Coast ou encore louer un van et découvrir le Bush australien.
L'Australie est une terre d'accueil pour une multitude de communautés et cultures. S'y côtoient des anglo-saxons, des asiatiques, des Indiens mais aussi des Français ! Selon une estimation de la Maison des Français de l'étranger, ces derniers seraient 75 000 à y vivre. Ce melting pot se ressent particulièrement aujourd'hui dans toutes les grandes villes australiennes. Parmi elles, Melbourne, qui est vue comme la capitale du multiculturalisme australien. Bien entendu, la cuisine française a su y trouver son public : qu'ils soient Australiens ou expats.
 


Bien souvent, c'est la gastronomie de leur pays qui manque le plus aux expatriés. Savourer un croissant ou un pain au chocolat le matin sont de ces petites choses qui peuvent, pour un Français de l'étranger, s'apparenter à un vrai moment de plaisir ! Melbourne a su séduire et attirer de nombreux cuisiniers venant de l'Hexagone, qui ont su faire retrouver le goût de la France à ceux à qui elle manque le plus. La ville recèle de bonnes adresses, comme Choukette, une boulangerie française située non loin du centre. La plateforme dédiée à la vie à l'étranger, Expat.com, a rencontré son chef boulanger, Nans Wojtczak, qui livre son témoignage sur la relation presque amoureuse entre l'Australie et la gastronomie française.
 


Nans Wojtczak est originaire de Poitiers, dans l'Ouest de la France. Après avoir développé son talent de chef pâtissier à Bordeaux, Toulouse ou encore Nantes, il a pris son envol pour l'Australie. "Je suis venu en Australie après avoir fait mon tour de France avec les Compagnons du Devoir, en tant que pâtissier, et je voulais encore voyager. Je voulais vivre à Melbourne pour un ou deux ans afin de voir comment c'était ... Douze ans après, j'y suis encore !".


L'arrivée et l'intégration du jeune chef est facilitée par les Australiens eux-mêmes et le multiculturalisme culinaire de Melbourne. "J'ai trouvé qu'il était facile de s'intégrer dans n'importe quel milieu social ici. Les gens regardent la personne, ce qu'elle est, avant d'observer d'où elle vient et ce qu'elle fait. De plus, avec Melbourne, on peut faire le tour du monde de la gastronomie en restant juste dans la ville".
 


Quand on lui demande quelle est la place de la gastronomie française à Melbourne, Nans répond avec satisfaction : "La gastronomie française est reconnue mondialement, mais elle est particulièrement appréciée en Australie". De quoi flatter notre ego ! En plus de boulangeries françaises comme Choukette, de nombreux restaurants de la ville font la part belle à notre gastronomie, comme le souligne le chef pâtissier. "Il y en a plusieurs où j'apprécie aller : Les Batifoles, Bistrot Guillaume ou encore Bistrot Thierry".

Que l'on travaille en France ou en Australie, un boulanger se doit de travailler tôt ! Nans ne déroge pas à la règle, et commence ses premières fournées de viennoiserie à 4h30. Un effort récompensé par la popularité de ses réalisations : " Nos viennoiseries sont très prisées par les Australiens, ainsi que nos quiches pour le déjeuner. Dans l'après-midi, vous pouvez être sûrs que les petits gâteaux traditionnels (éclairs, tartes, choux..) trouvent leur public !".
 


Devant un tel succès, il semble logique que de jeunes chefs veuillent venir tenter leur chance en Australie. Nans les encourage, tout en les prévenant. "Il faut être prêt à travailler dur. Trop de Français arrivent à Melbourne pensant qu'en étant Français, il leur sera facile de trouver du travail et de s’intégrer. Je ne pense pas que cela suffise. En premier lieu, au debut, il y a la barrière de la langue, mais il faut aussi s’intégrer dans le pays. Il faut aussi savoir faire ses preuves professionnellement. Il y’a de plus en plus de chef talentueux, qui viennent de partout dans le monde, à Melbourne. Ce n’est pas si facile que ça! Mais quand on trouve la bonne place c’est vraiment un bonheur de travailler et vivre dans cette ville !".

Antoine Clochon pour expat.com


You may also like...

Affiches exhibition

Affiches exhibition

Original first prints of key
French graphic designers
05 Oct to 04 Nov 2017

Weekend French courses

Weekend French courses

5-week French courses in St Kilda or in the CBD
18 Nov - 16 Dec 2017
 

Jazzy Jeudi - Duo Philippe Guidat Pascal Rollando

Jazzy Jeudi - Duo Philippe Guidat Pascal Rollando

Thursday 9 November at 8pm.
The guitarist Philippe Guidat and the percussionist Pascal Rollando want to reconnect with the natural acoustic characteristics of their instruments.

2017 French Xmas Market

2017 French Xmas Market

Sat 9 & Sun 10 Dec 2017
At the Alliance Française, St Kilda


Thanks for sharing! / Merci pour le partage!

Instagram

St Kilda branch:
51 Grey Street, ST KILDA
VICTORIA 3182 AUSTRALIA
Tel : 03 9525 3463
Fax : 03 9525 5064
E-mail: info@afmelbourne.com.au

Postal Address:
PO Box 2042,
ST KILDA WEST, VICTORIA 3182
AUSTRALIA

St Kilda branch opening hours:
Mon - Fri: 9am to 7pm (switchboard/reception: 9.30am to 6.30pm)
Sat: 9am to 6pm (switchboard/reception: 9am to 5.30pm)

How to find us:
Trams: 16, 96, Fitzroy Street
3, 5, 64, 67 St Kilda Junction (3, 64, 67 Alma Road)
Car park available
Wheelchair access

City branch:
Level 13, 55 Swanston St, MELBOURNE
VICTORIA 3000 AUSTRALIA
Tel : 03 9525 3463
Fax : 03 9525 5064
E-mail: info@afmelbourne.com.au

City branch opening hours:
Mon - Thurs 9am to 1pm & 2pm to 6.30pm
Fri - Sat: 9am to 12pm & 1pm to 6pm

How to find us:
Trams: 1, 3, 3a, 5, 6, 8, 11, 16, 42, 48, 64, 67, 72, 109
& 112 running down Swanston St (stop: Collins St/Swanston St)
Trains: Flinders St Station is 1 block away