La langue française va-t-elle conquérir le monde ? 


En français | In English
Alors que de nombreux Australiens sont sur le départ pour aller passer quelques semaines en France et ainsi échapper au temps morose de Melbourne, intéressons-nous à 3 faits intéressants, et peut-être surprenants, au sujet de la langue de Molière !


Les Australiens connaissent bien mieux la
langue française qu’ils ne le pensent !

Bien que le français et l’anglais n’aient pas les mêmes racines linguistiques, la France et la Grande-Bretagne ont partagé de nombreuses interactions, ce qui a favorisé l’emprunt de mots d’une langue vers l’autre. L’influence française sur la langue anglaise a débuté au 11ème siècle, avec l’invasion normande : le français a même régné comme langue officielle en Angleterre pendant 300 ans, après le débarquement de Guillaume le Conquérant sur une plage du sud de l’Angleterre et son accession au trône.

Tout cela a eu des conséquences importantes sur la langue anglaise : encore aujourd’hui, l’anglais est truffé de mots français ! On estime qu’environ un tiers des mots anglais ont été empruntés au français, ce qui en fait, avec le latin, la langue qui a le plus influencé l’anglais. En lisant cet article, les anglophones auront peut-être un sentiment de déjà vu ou remarqueront certainement un certain je ne sais quoi… Mais c’est la vie !


Le French toast n’est pas français mais le jean l’est ? 

Non seulement le French toast n’est pas français mais il existait déjà bien avant que la France ne soit un pays : les origines exactes du French toast restent floues mais il est compréhensible que nos ancêtres aient inventé la recette très tôt, sachant que le French toast est fait à base de pain rassis. Jusqu’à récemment, la grande majorité des humains n’auraient jamais gaspillé de la nourriture. Il leur fallait donc trouver une solution pour pouvoir manger le pain rassis : le tremper dans un mélange de lait et d’œufs puis le cuire semble être une solution logique. En France, le French toast s’appelle d’ailleurs  pain perdu, en référence au fait que le pain soit rassis et donc « perdu ».

Alors qui a inventé le nom de French toast ? La légende raconte qu’il a été inventé à New York au 18ème siècle par un aubergiste du nom de Joseph French, qui aurait voulu donner son nom au plat, mais aurait oublié, ou ne savait pas, qu’il fallait rajouter une apostrophe avec un « s » après son nom dans le titre du plat : « French’s toast ». Hélas, si seulement un enseignant de langue avait été là pour le corriger !

Le French toast n’est peut-être pas français, mais le jean l’est ! Ou presque… Les jeans sont faits à partir d’une matière qui s’appelle denim, dont le nom vient du tissu solide « serge de Nîmes ». Ce dernier vient de la ville de Nîmes en France, d’où « de Nîmes » - « denim ». Les tisserands nîmois ont longtemps essayé de reproduire le velours côtelé qui a fait la renommée de la ville de Gênes en Italie, sans succès. A force d’expérimentation, ils ont développé un tissu sergé qui a pris le nom de denim. Le denim étant une matière très résistante, il était utilisé par les personnes qui avaient besoin de vêtements qui dureraient longtemps. Et c’est pourquoi il a été choisi par Levi Strauss and Jacob W. Davis pour la confection des jeans.


Tous francophones en 2050 ?

Le français est déjà parlé par 220 millions de personnes sur les 5 continents. Il n’est en effet pas seulement parlé en France : 57 pays utilisent le français comme langue officielle, dont la Suisse, la Belgique, le Canada et de nombreux pays africains. La France, ancienne puissance coloniale, a laissé son empreinte dans ses anciennes colonies, dont un héritage linguistique fort. Plusieurs îles paradisiaques, dont Tahiti, la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion ou encore la Nouvelle-Calédonie sont toujours aujourd'hui françaises. Par ailleurs, le français est la seule langue, avec l’anglais, à être enseignée dans tous les pays du monde, avec 100 millions d’étudiants et 2 millions d’enseignants, dont 20% dans des pays non-francophones.

Le nombre de francophones a triplé depuis 1945, ce qui s’explique principalement par le fait que les anciennes colonies françaises et belges aient gardé le français comme langue de gouvernement, d’éducation et de sciences après avoir été décolonisées. Et l’influence du français n’a pas fini de grandir ! De nombreuses études prévoient un fort développement démographique dans les pays africains et ont par conséquence prédit que le nombre de francophones passerait à 750 millions d’ici 2050, ce qui en fera la langue la plus parlée au monde !

Alors n’attendez pas : invitez vos amis à apprendre le français à l’Alliance française de Melbourne afin de se préparer à un avenir tout en français !

Marion Nouvel pour l’Alliance Française de Melbourne


You may also like...

Death in Double Time: A music themed murder mystery party

Death in Double Time: A music themed murder mystery party

SOLD OUT!
Thu 18 Oct, 7pm to 9:30pm
Dive into the world of music, competition, jealousy, love and betrayal in what will be a thrilling night inside the walls of the Eildon Mansion!

Allen Hicks: Matter & Light

Allen Hicks: Matter & Light

31 October to 22 November
An exhibition presented by the Clark Art Projects

Nadja-Leona

Nadja-Leona

28 Nov - 1 Dec
An activated installation and bilingual performance by Jude Walton presented at the Alliance Française.
Five performances | Bookings essential
 

Vin & Fromage

Vin & Fromage

Each term on Tuesday, from 6.30pm to 8.00pm
(except School & Public Holidays)


Thanks for sharing! / Merci pour le partage!

Instagram

St Kilda branch:
51 Grey Street, ST KILDA
VICTORIA 3182 AUSTRALIA
Tel : 03 9525 3463
E-mail: info@afmelbourne.com.au

St Kilda branch opening hours:
Mon - Fri: 9am to 7pm
Sat: 9am to 6pm

City branch:
Level 13, 55 Swanston St, Melbourne
VIC, Australia, 3000
Tel : 03 9525 3463
E-mail: info@afmelbourne.com.au

City branch opening hours:
Mon - Thurs 9am to 1pm & 2pm to 6.30pm
Fri - Sat: 9am to 12pm & 1pm to 6pm