Quoi de neuf dans le cinéma français cette année ?


In English


Rendez-vous annuel du cinéma français, l’Alliance française French Film Festival pose ses valises à Melbourne du 2 au 24 mars prochain. Après 27 ans de bons et loyaux services, le plus ancien Festival de films étrangers d’Australie a battu tous les records de fréquentation l’année dernière avec  près de 160 000 spectateurs, dont 50 000 rien qu’à Melbourne.

Difficile de relever le défi ? Pas si sûr : les 48 films à l’affiche cette année sont excellents. On ne vous ment pas, on s’est cassé la tête pendant des mois à les sélectionner ! Et c’est parce qu’on est vraiment compréhensifs à l’Alliance que l’on a décidé de vous donner nos coups de cœur. Autant vous dire que ce fut un véritable crève-cœur que d’avoir à choisir !

Rosalie Blum, un conte de fée moderne

Pour un premier film, c’est un coup de maître. Le film n’étant même pas encore sorti en France, le public australien en aura la primeur, en exclusivité mondiale, et en ouverture de l’AF French Film Festival le 2 mars, dans le splendide décor de l’Astor Theatre.

Rosalie Blum (Noémie Lvovsky) est une femme ordinaire qui cache un lourd secret.  Sa rencontre fortuite avec un petit coiffeur sans histoires va bouleverser la vie de ce dernier et la pousser à prendre une décision trop longtemps différée.

Rosalie Blum est une histoire en trois chapitres, chacun adoptant le point de vue d’un personnage sur l’intrigue qui le lie aux deux autres. Drôle et mystérieux à la fois, le film de déroule telle une enquête policière à tiroirs, centrée sur des gens en apparence ordinaires, et dont les vies semblent  assignées aux limites de la résignation. C’est sans compter Rosalie Blum qui en a vu d’autres et va rallumer leurs ambitions.

Noémie Lvovsky (Rosalie Blum) est tout simplement lumineuse. Kyan Khojandi et la jeune et prometteuse Alice Isaaz (également à l’affiche de One Wild Moment, avec Vincent Cassel) sont bouleversants de sincérité. C’est aussi l’occasion de retrouver l’épatante Anémone, qui fut une gloire du cinéma français dans les années 70/80, dans un rôle sur mesure de mère manipulatrice et de femme misanthrope, complètement loufoque.

Rosalie Blum a le pouvoir de rendre les gens normaux exceptionnels !

+ Plus d'informations

Papa ou maman : l’effet gifle


C’est la comédie française qui a le plus cartonné au Box Office en 2015. Porté par un duo d’acteurs électrique (l’intrépide Marina Foïs et l’étonnant Laurent Lafitte), ce film particulièrement rythmé balaie avec une désinvolture toute française nos principes en matière d’éducation et de morale. Véritable déclaration de guerre au politiquement correct, Papa ou Maman dynamite les codes sur lesquels les valeurs familiales dites modernes sont fondées, faisant exploser au passage ses représentations les plus angéliques. Tout le monde en prend pour son grade, parents et enfants.

Les situations, toutes plus cocasses les unes que les autres, sont à prendre au second degré car ce film est beaucoup plus malin qu’il n’y paraît. La fin ne vient-elle pas bouleverser nos repères en suggérant que cette histoire pourrait bien n’être qu’un mauvais rêve ? Et si Papa ou Maman n’était qu’une conséquence des dérives inquiétantes de nos sociétés libérales, fortement marquées par les pratiques individualistes et les comportements régressifs ?

A vous de voir mais en attendant, si vos enfants sont difficiles, courez voir ce film en famille, afin qu’ils réalisent la chance de vous avoir pour parents !

+ Plus d'informations

Divine Marguerite !

Catherine Frot est aujourd’hui la seule comédienne française capable de bâtir la réputation d’un film sur son nom et à lui garantir un succès public et critique. Coup double une fois encore avec Marguerite, une comédie douce-amère réalisée par Xavier Giannoli.

Il est difficile de décrire Catherine Frot, tant la comédienne est unique dans la galaxie cinématographique française. Ce pourrait être une version moderne de Bécassine, une célèbre bande dessinée née avant la Première Guerre Mondiale et narrant les aventures d’une domestique bretonne « ronde et naïve (pour ne pas dire sotte) ». Mais une Bécassine mâtinée de Miss Marple pour la clairvoyance et la ténacité. Ajoutez un soupçon d’élégance, un zeste de glamour et agitez : Catherine Frot est, comme ses personnages, ce mélange unique d’intelligence obstinée, de candeur et de distinction surannée.

Et oui, cette Marguerite-là est clairvoyante malgré l’opacité du mur qu’a construit autour d’elle la classe dominante, à laquelle elle appartient. Marguerite est riche, reconnaît et encourage le talent, même le plus avant-gardiste. A force d’obstination, elle force le respect de ceux qui sont exclus de son monde. Et de ce monde-là, non sans vaillance, elle s’affranchit. Tout concourrait finalement à faire d’elle l’icône qu’elle rêve de devenir, s’il n’y avait ce petit malentendu, qui agit tel un brouilleur de fréquences. Marguerite s’invente un destin de grande soprano lyrique, alors qu’elle chante terriblement faux. Elle n’a qu’un seul défaut : elle ne s’entend pas.

L’histoire de Marguerite est adaptée d’une histoire vraie, celle de l’américaine Florence Foster Jenkins. Transposé dans le Paris frénétique des années folles, le film de Giannoli est un conte philosophique sur la duplicité et la véritable nature du mensonge. C’est aussi un film à grand spectacle, qui comblera les amateurs d’histoires extraordinaires.

Hasard du calendrier, un biopic américano-britannique sur la vie de Florence Foster Jenkins est annoncé en 2016. Réalisé par Stephen Frears, il met en scène Meryl Streep dans le rôle-titre. Amusez-vous à comparer les deux bandes annonces. Vous verrez, tout est dans le style !

+ Plus d'informations


L’Alliance Française de Melbourne fait son cinéma


Puisque vous aimez le cinéma, nous avons souhaité prolonger notre French Film Festival à travers deux workshops conçus pour mettre en lumière quelques courants majeurs parcourant le 7ème art depuis sa création.

Durant les vacances de Pâques, notre équipe a mis au point un programme consacré à l’histoire du cinéma français. Proposé en langue anglaise, ce programme a été conçu par Vincent Hanon, un journaliste franco-australien, critique musical et expert en histoire du cinéma. Comme nous savons dénicher les talents, Vincent fait également partie de notre équipe d’enseignants.

De la naissance du cinéma aux explorations du jeune cinéma français, vous découvrirez aussi les expérimentations des Surréalistes et les tribulations de la Nouvelle Vague, à travers des commentaires et des extraits de films en langue française sous-titrée en anglais.

Cette session vous donnera des clefs de compréhension esthétiques et théoriques des différents manifestes qui ont permis au cinéma français d’établir sa réputation dans le monde.


Et pour ceux qui à la théorie préfèrent la compétition, les flashs des photographes et le parfum épicé des stars, Le Festival de Cannes est à lui seul un concentré absolu de tout ce que la planète cinématographique compte de plus étincelant. Au deuxième trimestre, un workshop hebdomadaire sur cinq semaines et en langue anglaise fera de vous un véritable expert en affaires cannoises !

En attendant de vous retrouver cet automne, nous vous souhaitons une excellente fin d’été et, surtout, un excellent Festival !


Michel Richard,
pour l'Alliance française de Melbourne

 


You may also like...

Saturday French courses

Saturday French courses

5-week courses for adults
Start 26 August

The Melbourne Salon - 24 August

The Melbourne Salon - 24 August

You are invited to the next Melbourne Salon: 
Flanders in Australia: A Personal History of Wool and War on Thursday 24 August

Spring Holiday French courses

Spring Holiday French courses

1-week French courses from Mon 2 to Fri 6 October

Conversation first steps (level A1+)

Conversation first steps (level A1+)

Starts Mon 2 Oct | in St Kilda
1-week course | 10am to 12pm
& l'aperitif  offered on the Friday!

Conversation (level A2)

Conversation (level A2)

Starts Mon 2 Oct | in St Kilda
1-week course | 10am to 12pm
& l'aperitif  offered on the Friday!

Arts & Culture (level B1)

Arts & Culture (level B1)

Starts Mon 2 Oct | in St Kilda
1-week course | 10am to 12pm
& l'aperitif  offered on the Friday!

Current affairs (level B2)

Current affairs (level B2)

Starts Mon 2 Oct | in St Kilda
1-week course | 6pm to 8pm
& l'aperitif  offered on the Friday!

Grammar clinic: past tenses

Grammar clinic: past tenses

Thu 5 Oct | in St Kilda
Level A2 | 10am to 4pm
Lunch included!

Grammar clinic: subjonctif

Grammar clinic: subjonctif

Thu 5 Oct | in St Kilda
Level B1 | 10am to 4pm
Lunch included!

Affiches exhibition

Affiches exhibition

original first prints of key French graphic designers
05 Oct to 04 Nov 2017


Thanks for sharing! / Merci pour le partage!

Instagram

St Kilda branch:
51 Grey Street, ST KILDA
VICTORIA 3182 AUSTRALIA
Tel : 03 9525 3463
Fax : 03 9525 5064
E-mail: info@afmelbourne.com.au

Postal Address:
PO Box 2042,
ST KILDA WEST, VICTORIA 3182
AUSTRALIA

St Kilda branch opening hours:
Mon - Fri: 9am to 7pm (switchboard/reception: 9.30am to 6.30pm)
Sat: 9am to 6pm (switchboard/reception: 9am to 5.30pm)

How to find us:
Trams: 16, 96, Fitzroy Street
3, 5, 64, 67 St Kilda Junction (3, 64, 67 Alma Road)
Car park available
Wheelchair access

City branch:
Level 13, 55 Swanston St, MELBOURNE
VICTORIA 3000 AUSTRALIA
Tel : 03 9525 3463
Fax : 03 9525 5064
E-mail: info@afmelbourne.com.au

City branch opening hours:
Mon - Thurs 9am to 1pm & 2pm to 6.30pm
Fri - Sat: 9am to 12pm & 1pm to 6pm

How to find us:
Trams: 1, 3, 3a, 5, 6, 8, 11, 16, 42, 48, 64, 67, 72, 109
& 112 running down Swanston St (stop: Collins St/Swanston St)
Trains: Flinders St Station is 1 block away